dimanche 12 mai

21.30

Grand Auditoire

Jacques Schwarz-Bart - saxophone

Gregory Privat - piano

Reggie Washington - bass

Arnaud Dolmen - drums

Jacques Schwarz-Bart

The Harlem Suite

FR
Harlem Suite est un rêve d'enfant, celui de venir à New York depuis la Guadeloupe, la petite île de Jacques Schwartz-Bart, et de devenir musicien de jazz. Les airs et les arrangements ont été écrits pour célébrer chaque étape de ce voyage périlleux mais gratifiant, au cours des 20 années passées dans ce quartier emblématique de New York. De nombreuses chansons s'inspirent de la dure réalité humaine reflétée dans les vies privées de droits des Noirs en milieu urbain, tout en rendant hommage à l'histoire de Harlem en tant que lieu de naissance de plusieurs révolutions musicales.

Contrairement à la plupart de ses travaux antérieurs, cet opus n'est pas ancré dans les grooves afro-caribéens. Il porte néanmoins la marque de polyrythmies dialoguant avec des mélodies lyriques, tout en embrassant l'esthétique du jazz moderne américain, y compris son mélange le plus récent de grooves hip hop et d'improvisation. Tout au long de ce disque, il a voulu peindre une fresque moderne riche en couleurs, tout en restant fidèle à la tradition africaine de la musique comme source de guérison et d'élévation spirituelle.

EN
The "Harlem suite" is Jacques Schwartz-Bart's childhood dream of coming to New York from his little island of Guadeloupe and becoming a jazz musician. The tunes and arrangements were written to celebrate each step on this perilous but rewarding journey, during the 20 years spent in this iconic part of New York. Many of the songs are inspired by the harsh human reality reflected in the disenfranchised lives of Black people in urban environments, while paying tribute to Harlem’s history as the birthplace of several musical revolutions.

In contrast with most of his previous work, this opus is not rooted in Afro Caribbean grooves. It nevertheless bares the mark of polyrhythms in dialogue with lyrical melodies, while embracing the aesthetics of American modern jazz, including its most recent mix of hip hop grooves and improvisation. Throughout this record, Jacques Schwartz-Bart aspired to paint a modern fresque rich in colors, while staying true to the African tradition of music as a source of healing and spiritual uplifting.

Jacques Schwarz-Bart